Le badminton....


1. Présentation

2. Historique

3. Matériel de base

4. Le terrain

5. Les principaux coups

6. Les Règles du badminton

7. Les Compétitions majeures

8. Les Classements

9. Les grands joueurs

 


1. Présentation

"Le badminton est un jeu qui se pratique en salle à deux ou à quatre joueurs, avec une raquette et un volant, (petit frère du tennis).

Ce sport peut aussi se pratiquer en extérieur comme loisir, mais il faut qu'il n'y ait pas de vent ! Ca pratique en compétition n'est donc envisageable qu'en salle.

Le badminton est un sport qui, pratiqué dans le cadre d'un club, est extrêmement éprouvant et tactique.

En Asie,le badminton est le sport numéro1 et c'est le deuxième sport dans le monde le plus pratiqué après le football !

Le jeu consiste à échanger un volant au-dessus d'un filet haut de 1,524 m au centre et 1,55 m au niveau des poteaux à l'aide d'une raquette. Les techniques de frappe induisent des mouvements variés : lent, rapide et feinté. La vitesse des coups peut aller de 3 km/h lors d'un amorti à plus de 300 km/h pour un smash, récemment des spécialistes ont établi que la vitesse d'un volant peut atteindre 330 km/h, c'est-à-dire la vitesse la plus grande parmi tous les sports de raquettes. À titre de comparaison, la vitesse maximale atteinte par la balle lors d'un match de tennis entre joueurs professionnels ne dépasse pas les 260km/h.

Contrairement aux idées reçues, le badminton est bien plus fatigant que le tennis. Un match de tennis de trois heures compte en réalité moins d'une vingtaine de minutes de temps de jeu effectif, alors qu'un match de badminton d'une heure seulement en compte le double et la distance parcourue lors d'un match peut être jusqu'à trois fois supérieure. Le badminton est un sport très éprouvant pour le cur (l'un des plus éprouvant avec le squash, le water polo et le hockey sur glace). Au-delà d'un certain âge, 40 ans, on exige des tests cardiaques approfondis pour le pratiquer en club.

Pratiqué d'une façon non compétitive, comme jeu de plage, par exemple, ce sport est très ludique et très physique, il peut être pratiqué à tout âge et à tout niveau. Il ne nécessite pratiquement aucune disposition particulière et son apprentissage est très rapide, c'est un jeu de détente facile d'accès et peu onéreux.


2. Historique

1804

L'un des ancêtres du badminton est le battledore and shuttlecock pratiqué en Angleterre dès le Moyen Age, l'objet du jeu étant de maintenir en l'air un shuttlecock (volant) à l'aide d'une battledore (raquette).

Quant au badminton que nous connaissons actuellement : on raconte que vers 1867-1873, des officiers anglais revenus des Indes qui se trouvaient réunis dans le château du Duc de Beaufort à Badminton (ville du Gloucestershire en Angleterre), évoquairent lors de leur conversation un jeu indien pratiqué en Chine voilà plus de deux mille ans, nommé "poona" : jeu qui se pratique avec une raquette et une balle légère. Ils décident alors de faire une démonstration à leurs hotes, mais n'ayant pas de balle sous la main, ils décident alors d'utiliser un bouchon de Champagne sur lequel ils avaient fixé quelques plumes.Amusés et séduits par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu, sous le nom de la ville où il est né : Badminton. Quatre ans plus tard, ils publient les premières règles du jeu et s'en attribuent la paternité, bien qu'ils n'aient en fait rien inventé.

Le badminton se rapproche donc de l'ancien jeu anglais du volant et du jeu indien, il prit rapidement un essor important et la Badminton Association fut créée en Grande-Bretagne en 1893. C'est à partir de 1900, que le badminton s'est retrouvé en pleine apogée.

 

Il n'y a pas si longtemps encore, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, date de la création de la Fédération Internationale de Badminton, (International Badminton Federation (IBF)), fédération qui gère l'organisation du badminton à l'échelle mondiale : plus de 135 pays se sont affiliés à cette fédération, sur les 5 continents. Ce qui chiffre à plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète.

Le badminton fut sport de démonstration aux jeux olympiques de 1972 et de 1988 (Séoul). Le comité olympique décide d'inscrire ce sport comme discipline olympique à part entière aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Il est à signaler que le double mixte est la seule discipline mixte présentée aux JO.

Actuellement, les meilleurs joueurs mondiaux (hommes et femmes), sont originaires d'Extrême-Orient : de Chine, d' Indonésie, de Corée, ou de Malaisie. En Europe, seulement deux pays rivalisent avec les asiatiques : le Danemark et l' Angleterre .

1875


3. Matériel de base

- Raquette

Les raquettes sont légères et mesurent environ 65 cm de long, la tête mesure environ 20 cm de large. Il existe plusieurs formes de têtes (ovales ou isométriques) et plusieurs flexibilités. En général, les joueurs de haut niveau jouent avec des raquettes très rigides. Le poids d'une raquette va de 70 g pour les plus légères à plus de 100 g pour les raquettes bas de gamme avec une moyenne qui se situe entre 85 et 95 g. Les marques de raquettes les plus connues sont : Yonex, Forza, Babolat, Carlton, Victor, Winex, Karakal, Prince, Black Knight ...

 

- Volant

Il existe trois types de volants :

volants Yonex en nylon

 

Le prix de ces volants est identique suivant la qualité. Le seul fait est qu'un volant plastique a une durée de vie nettement plus longue qu'un volant en plume. La durée de vie du volant varie en fonction de la puissance des joueurs : certains sets de très haut niveau utilisent jusqu'à une dizaine de volants plume.

volants Yonex en plumes

 


4. Le terrain

- Dimensions

Le court mesure 13,40 m de long sur 6,10 m de large pour le double et 5,18 m de large pour le simple.

Le bord supérieur du filet se trouve à 1,52 m du sol au centre, à 1,55 m aux poteaux.

- Utilisation du terrain en simple

En simple, le terrain ne prend pas sa valeur complète. C'est-à-dire qu'on joue avec tout le terrain excepté les deux corridors de côté. Quant au corridor de fond, il est toujours bon en simple.

- Utilisation du terrain en double

En double, tout est bon au long de la partie. Par contre, au service seulement, le corridor de fond ne l'est pas. Dès que le volant est en jeu, ce corridor fait partie du jeu.


5. Les principaux coups


6. Les Règles du badminton

Combinaisons de jeu

Elles sont au nombre de 5 :

 

Règlement simplifié

"Ces règles simplifiées sont la traduction de "Official rules of play & court officials handbook" édictées par USA Badminton.

Elles ne sont en aucun cas les "Règles officielles du Badminton et Recommandations" qui sont utilisées en compétition mais sont une première approche s'adressant aux débutants et aux joueurs de loisir.


Pour commencer un match :

Tirage au sort avec une pièce de monnaie ou bien avec un volant que l'on pose sur le filet et qu'on laisse tomber au sol. L'orientation du bouchon désigne le vainqueur du tirage qui a :

- le choix de servir ou de recevoir en premier.
- le choix du demi-terrain.


Positions sur le court au début d'un set :

Le serveur se tient à l'intérieur de la zone de service droite (faisant face au filet). Le receveur se situe dans la zone de service droite (faisant face au filet) de l'autre côté du filet. Les partenaires peuvent se placer où ils le désirent sur leur demi-terrain à condition de ne pas gêner le champ de vision du serveur ou du receveur adverse.


Positions au service :


1) Simples

Si le score du serveur est pair (0, 2, 4, ...), le serveur se tient sur la partie droite. Si le score du serveur est impair (1, 3, 5, ...), le serveur se tient sur la partie gauche.

2) Doubles

Quand le score d'une équipe est pair, les joueurs sont dans leur position de début de set. En cas de score impair, inverser les positions.


Commencer le jeu :

Le serveur sur la zone de service droite sert en direction du receveur dans le carré de service diagonalement opposé. Le receveur ne doit pas bouger jusqu'à ce que le serveur ait frappé le volant.


Le serveur doit :

- garder une partie de ses 2 pieds en position stationnaire au sol.
- frapper la base du volant en premier.
- frapper le volant sous sa taille.
- frapper le volant avec le tamis de la raquette nettement plus bas que la main qui tient la raquette.
- avoir la raquette qui avance en permanence (pas d'arrêt ni de retour en arrière)

 

En simple ----------------- En double

 

 

Durant le jeu :

1) Simples

Si le serveur gagne l'échange, il marque un point, change de zone de service et continue de servir. Si il perd l'échange, aucun point n'est marqué et son adversaire récupère le service.

2) Doubles

Si l'équipe qui est au service gagne l'échange, un point est marqué, le serveur change de zone de service et continue de servir. Si elle perd l'échange, le (la) partenaire sert depuis l'autre zone de service et aucun point n'est marqué. Après que l'équipe au service ait perdu 2 échanges, le service passe aux adversaires.

Note: au début de chaque set en double, le camp qui sert en premier n'a qu'un seul droit au service.


Serveur ou receveur dans la mauvaise zone de service :

Rejouer le point ("let"), corriger le placement si la personne qui a fait l'erreur gagne l'échange et si l'erreur est découverte avant le prochain échange. Le score reste acquis si la personne qui a fait la faute perd l'échange, dans ce cas, les joueurs resteront en "mauvaise position" jusqu'à la fin du set. Si le service suivant a été joué, le score reste acquis et les joueurs resteront en "mauvaise position".


Jouer un "let" si :

- le serveur ou le receveur est mal placé et gagne l'échange.
- il se produit une interférence extérieure (un volant d'un autre court arrive sur le terrain).
- le volant franchit le filet et y reste suspendu (sauf au service).


Fautes :

- le volant tombe en dehors des limites du terrain (un volant dont la base tombe sur la ligne est bon).
- la raquette ou les vêtements d'un joueur touchent le filet alors que le volant est en jeu.
- le joueur frappe le volant au dessus du filet dans le camp adverse (on peut toutefois, "suivre" le volant par-dessus - le filet avec sa raquette au cours de l'exécution d'un coup).
- le volant est porté puis lancé lors de l'exécution d'un coup.
- le volant est frappé deux fois par la même équipe (deux frappes dans le même geste sont autorisées).
- le volant touche le corps ou les vêtements d'un joueur, la toiture ou toute chose en dehors du terrain.
- le joueur change la vitesse du volant, a une conduite offensante, ou persiste après avoir reçu un avertissement (pénalité : perte du service ou un point à l'adversaire).
- le partenaire du receveur renvoie le service.
- le serveur, en essayant de servir, manque le volant.
- il touche le filet ou un poteau et commence à tomber vers la surface du terrain du côté du joueur qui a frappé le volant.


Volant en jeu :

Depuis le moment où le volant quitte la raquette du serveur jusqu'à ce qu':

- il touche le sol. il touche la toiture ou les murs latéraux.
- il touche le corps ou les vêtements d'un joueur
- il touche le filet ou un poteau et commence à tomber vers la surface du terrain du côté du joueur qui a frappé le volant.

Note: un volant qui touche le filet lors du service mais continue sa trajectoire par dessus est bon sous réserve qu'il arrive dans la zone de service.


Fin de set :

1) Pour les simples messieurs et les doubles :

le premier joueur/paire à atteindre 15 gagne le set. A 14-égalité, le premier joueur/paire à atteindre 14 a la possibilité de prolonger le set ou non. Le set non prolongé est joué en 15 points, le set prolongé est joué jusqu'à 17.

2) Pour les simples dames :

ils se jouent en 11 points avec possibilité de prolonger à 10-égalité jusqu'à 13.

Le vainqueur d'un set sert dans le suivant depuis l'autre demi-terrain. Dans le troisième set, les joueurs changent de demi-terrain quand l'une des équipes atteint 8 dans les sets en 15 points, ou quand l'une des joueuses atteint 6 dans les sets en 11 points.".

Extrait du site Internet de la FFBA, (Fédération Française de BAdminton).

http://www.ffba.org/competition/index.php3?cpt=5

 

Règles du jeu complètes :

Règles officielles du Badminton et recommandations
Isabelle Jobard et Ernest Robinson - Edition 1999/2000

http://www.ffba.org/competition/index.php3?cpt=6


7. Les Compétitions majeures

- le championnat du monde messieurs (masculins) par équipes : coupe Thomas (Thomas Cup), créée en 1948-1949),

- le championnat du monde dames par équipes : (Uber Cup), créé en 1977, qui se déroule tous les deux ans,

- le championnat du monde de simple et de double mixte (Surdinam Cup),

- (le championnat) All-England Championships , créé en 1899 et ouvert à tous les pays,

- le championnat d'Europe qui se déroule tous les deux ans depuis 1968,

- l'Open de France né en 1986,

- l'Open de Suisse,

- les jeux olympiques, depuis 1992.

Les grands tournois internationaux constituent le World Grand Prix Séries . Les joueurs gagnent des points en y participant. Les meilleurs sont invités à la finale en fin d'année. Les trois plus prestigieux tournois au Monde sont la Thomas Cup , l' Uber Cup , et les championnats du Monde.


8. Les Classements

En France, les classements sont analogues à ceux du tennis . Chaque tranche d'âge (benjamins, minimes, cadets, juniors...) possède un classement désigné par une lettre, de A à F, suivi d'un chiffre. Il existe en plus la catégorie "non classé" (NC).

Chaque catégorie se divise en 2, par exemple B1 et B2, le meilleur étant B1.

Les joueurs classés « A » sont les meilleurs et les joueurs NC sont ceux qui débutent.

Petite exception, la catégorie A se divise en plusieurs sous catégories : A-4, A-3, A-2, A-1, A0, A1, A2.

Le classement dépend d'un nombre de points comptabilisés en fonction des victoires ou des défaites. Le calcul est assez complexe et le classement du joueur est réévalué en septembre et en février sur la base des matchs joués lors des 12 derniers mois.


9. Les grands joueurs

 

Collection Microsoft ® Encarta ® 2004. © 1993-2003 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

WikipédiA, l'encyclopédie libre. (http://fr.wikipedia.org).